Le Beau Livre - Accueil

Vita et historia beatae Mariae virginis Matris Deis. I Callot Inventor (15 eaux-fortes)

de :

Photos complémentaires de ce livre ancien

Livre ancien - photo 1
Livre ancien - photo 2
Livre ancien - photo 3
Livre ancien - photo 4
Livre ancien - photo 5
Livre ancien - photo 6
Livre ancien - photo 7
Livre ancien - photo 8
Photo de ce livre ancien

descriptif :
Indiqué « Joan Jacob. de Rubeis for Ramae... » Série complète de 14 eaux-fortes (page de titre et 13 illustrations de 7/4.5 cm consacrées à la vie et l'Histoire de la bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu, composée par le célèbre graveur et dessinateur lorrain Jacques Callot entre 1631 et 1634. La suite est complétée par une eau-forte supplémentaire, « La prédication de Jean Baptiste », d'un format plus grand. Le nom de l'auteur est signalé sur certaines planches. Texte en latin dans la marge inférieure de chacune des planches. Épreuves tirées sur papier vélin fort de 22/30 cm. Il s'agit d'un retirage effectué par la « Regia calcografia di Roma » au XIXe siècle, qui était propriétaire des planches. Cachet à froid ou sec sur certaines pages. L'ensemble est relié dans une élégante reliure en demi basane bleue à coins avec chiffre « G. D. » doré sur le premier plat. Très bel exemplaire. À noter : La chalcographie royale de Rome a été créée en 1738 par Clément XII sous le nom de chalcographie de chambre romaine, grâce à l'achat de la riche collection des planches gravées et d'estampes formée par la famille De Rossi. Au fil des ans, d'autres collections importantes se sont développées, comme celles de Giovanni Volpato et d'Antonio Canova ; et, vers 1840, de toute la série des planches de Piranèse. Mais malheureusement, certains événements ont causé des dommages irréparables. Il s'agissait de la destruction de 1158 planches, jugées usées ou ayant peu de mérites ou non recherchées, qui furent fondues pour frapper des pièces en 1798 pendant l'occupation française ; la fonte et le grattage (1804) de 3702 planches, dont les empreintes n'étaient pas très commercialisables et, en 1823, la destruction d'autres dalles très nombreuses et vraiment précieuses jugées trop libres, tandis que d'autres, pour des raisons similaires, ont été dégradées par des retouches. À la suite des événements de 1870, il devint la propriété de l'État italien sous le nom de « Regia intaglio di Roma ». L'auteur, Jacques Callot (1592-1635) apporta à la technique de l'eau-forte trois innovations essentielles : l'utilisation du vernis dur, de l'échoppe, et des morsures multiples. Il recourut à la taille simple ou unique afin de donner plus de force à ses eaux-fortes et plus de netteté au trait. Il eu une influence considérable sur la gravure et fut un témoin réaliste des cruautés de son époque.

Catégorie(s) du livre :
Cliquez sur une catégorie pour voir d'autres ouvrages

livre-ancien  illustré 

Continuez votre recherche :


Référence :
36978

Prix TTC :
690,00 €

Déposer dans le panier

ajoutez cet article à votre commande

Frais de port gratuits sur votre commande
Dès 50 € d'achats ! *

* Les frais de port étant liés au poids total de la commande, cette offre ne concerne que les colis de moins de 2 Kg pour un envoi postal en France métropolitaine

Une question sur ce livre ? Un renseignement complémentaire ? Cliquez ici ! Poser une question sur ce livre ? Besoin d'un renseignement complémentaire ? Cliquez ici !

Librairie Le Beau Livre.com

Site optimisé pour un affichage 1024 X 768 minimum
©2004-2019 www.lebeaulivre.com


Conditions Générales de Vente - Informations légales
Navigation sur le site





Votre visite





Les sites du Beau Livre